Randonnée
audio-guidée

Rolampont - Faverolles

Un paysage au nom évocateur




Attardons nous un instant sur le paysage qui nous entoure, ce paysage sans cesse en évolution qui porte en lui l’histoire et les traditions du terroir local.

Proche de vous, de vieux vergers plantés de pommiers et de quetschiers servent de lieu de pâture. Les sillons que l’on devine sur leur sol laissent supposer que ces parcelles étaient cultivées au siècle dernier. Ces sillons nommés « ados », réalisés par la charrue versante, étaient destinés à drainer l’eau de surface. Les vieux troncs des arbres fruitiers comme ceux-ci sont prisés de certains oiseaux que l’on dit cavernicoles, comme la chouette chevêche, la huppe facier et le Torcol fourmilier, qui y établissent bien volontiers leurs nids.

Derrière le village de Faverolles, vous apercevez sur la gauche, au loin, le village de Marac. Au second plan du paysage devant vous, se devinent les cultures et la vallée encaissée dans laquelle coule la rivière la Suize en direction de Villiers-sur-Suize. Plus loin, c’est le village de Leffonds qui se dessine à hauteur de la forêt de feuillus.

On remarque également des taches de résineux, plantations artificielles qui ont remplacés des milieux ouverts. Les haies séparant autrefois les parcelles ont quasiment toutes disparues. Aussi, la nature perd en diversité. Aujourd’hui par exemple, les milieux de pelouses autrefois pâturés par les animaux accompagnés de bergers sont maintenant colonisés par des résineux et d’autres essences de lumière. Ces milieux de transition entre les forêts et les cultures n’existent plus.

Mais ce paysage évolue sans cesse et demain, il sera sans doute différent de celui qui s’offre aujourd’hui à vos yeux.

Evoquons à présent les noms des communes et des parcelles que l’on rencontre. Ces noms sont comme un nom de famille, une sorte d’héritage légué par les ancêtres ; ils se sont imprégnés des souvenirs et des traditions transmis à travers les âges. Le nom du village, « Faverolles », diminutif de Favière, semble par exemple indiquer que l’on trouvait autrefois sur ce territoire, de petites plantations de fèves.

Si l’on regarde au loin sur la gauche, à la sortie du village, notre regard frôle un lieu-dit particulier. Les habitants les plus âgés se souviennent qu’enfants, ils allaient se promener sur le chemin que vous empruntez. Ce chemin s’appelait alors « Chemin des Fourches », car conduisant au lieu-dit du même nom, qui évoquait un ancien lieu d’exécution.

Si l’on regarde à présent plus loin sur la droite, on voit une promenade, que les habitants du village en s’y rendant nommaient « on va sur les Napoléons ». Ce nom faisait en fait référence à trois tilleuls plantés par la commune en ce lieu, pour célébrer l’avènement de Napoléon III en 1852, et aujourd’hui disparus. Poursuivez à présent votre marche pour rejoindre le lieu de stationnement, au bas du site archéologique du mausolée.

Paysage Suize

Poursuivez votre balade en prenant la direction du site du mausolée.

Mentions Légales | Plan

Office de Tourisme du Pays de Langres - BP16 - 52201 Langres cedex - Tél : 03 25 87 67 67 - Fax : 03 25 87 73 33