Randonnée
audio-guidée

Rolampont - Faverolles

La grande faune sauvage




Entre plaine et bois, il n’est pas rare d’apercevoir un chevreuil broutant, même en plein jour, celui-ci allant manger plusieurs fois par jour (on dit qu’il va au « gagnage »). Le chevreuil affecte les lisières, les bosquets touffus et les haies pour se cacher.

Plus gourmet que vorace, il recherche une nourriture variée : ronces, graminées, mais aussi bourgeons et jeunes pousses que le forestier doit protéger par des protections individuelles. Heureusement pour les régénérations, le chevreuil n’apprécie pas le hêtre, il lui préfère le charme ou l’érable.

Le sanglier quant à lui est très présent dans le département et prisé par les chasseurs. Animal discret, il cherche sa nourriture la nuit et peut provoquer des dégâts dans les cultures et les plantations de chêne. Pour le maintenir en forêt, les chasseurs y aménage des places à nourriture, on dit qu’ils «agrainent». Le sanglier est un animal omnivore, c'est-à-dire qu’il se nourrit de substances variées, qu'elles soient d'origine animale ou végétale. La femelle, la laie, est très prolifique, elle peut avoir deux portées par an de 8 à10 marcassins.

Le cerf lui est présent dans les grands massifs du sud de la Haute-Marne. S’il est rare de voir un grand cerf coiffé, sauf au moment du rut, les biches sont moins farouches. Elles se regroupent en hiver, et se laissent observer par hardes de plusieurs dizaines de membres.

L’ONF, avec les autres partenaires de la chasse, participe à l’élaboration des plans de chasse et fixe un nombre d’animaux à prélever sur ces espèces qui n’ont pas de prédateurs, afin de préserver l’équilibre agro-sylvo-cynégétique.

La chasse participe à l’activité économique de la Haute-Marne. Dans certains massifs, le revenu de la location de la chasse peut être supérieur aux revenus des ventes de bois.

Nous conseillons aux promeneurs d’être prudents en traversant les forêts, même en été lorsque se pratique la chasse à l’approche du brocard, au fusil ou à l’arc. Ce mode de chasse permet de prélever les bêtes malades ou mal conformées.

Chevreuil

Poursuivez votre marche à travers la plaine et les cultures agricoles, puis arrêtez là où un tronçon de voie romaine est dégagé.

Mentions Légales | Plan

Office de Tourisme du Pays de Langres - BP16 - 52201 Langres cedex - Tél : 03 25 87 67 67 - Fax : 03 25 87 73 33